Alan Cave

28/12/2005 at 12:14 (WiBio)

 cave

Alan Cavé a passé la plus grande partie de son adolescence en Haïti.

Adolescent il a fait des tournées avec son père Syto Cavé (Poète, metteur en scène) dans les îles de la Martinique, Guadeloupe, Ste-Lucie, en France et au Canada. Alan Cavé a percé dans le showbiz quand un des acteurs tomba malade et qu’on lui demanda de monter sur scène et de chanter la chanson intitulée « La Personne ». L’étonnement et l’enthousiasme du public ont fait le jeune Alan penser à une carrière dans la chanson plutôt que celle d’acteur. Avant la fin de cet été là, il s’était fait un prénom.

Au milieu de l’année 1987, Wydeus Joseph, un ami de longue date réussit à convaicre Alan Cavé d’auditionner pour le Groupe Zin qui était sur le point de sortir leur premier album « Fe m Vole ».

Après l’audition d’Alan Cavé, Alex Abellard (un des membre du groupe) a immédiatement pensé: « On a besoin de sa voix de notre côté et non contre nous. » Alan Cavé a passé un contrat pour être le leader vocal sur le premier album de Zin, qui paru en 1988.

Quatorze ans plus tard le groupe Zin est toujours dans le vent, fait encore des tubes et continue a se produire sur scène. Alan Cavé continue sa voix suave et unique qui fascine les fans. Ses chansons embrassent une multitude de genres musicaux, parlent d’amour et/ou de romance.

Des chansons comme « Ou se » (produite par Michael Celestin et Robert Raymond) et « All I want » (produite par Alex abellard) montrent la grande variété de genres dont Alan Cavé est capable. Quand on lui demande ce qui lui a inspiré l’écriture d’aussi belles paroles pleines de sens, il répond simplement « les gens et la vie », et continue en disant « Je préfererais être connu en tant qu’auteur parce qu’écrire des chansons demande du désir, de la passion et énormément de travail, pas seulement du talent. »

Ces dix dernières années Alan Cavé a enregistré plusieurs albums avec le groupe Zin qui vont de « Fe m volé » en 1988 à « Kanpe sou yon beat » en 1999. Aujourd’hui il est un des artistes les plus demandés dans les industries du compas et du zouk et prête sa voix et ses sons aux albums de Malavoi (1999), N’jie (1999), Les ténors du zouk (2000).

En 1997 Alan cavé a terminé un enregistrement à but éducatif et un clip « Knowledge is Power » au sujet de la prévention de l’épidémie du CIH.

En 1999 , « All I Want » est devenue la chanson dont on a le plus parlé dans l »industrie musicale Américano-Haïtenne et il a reçu une récompense du « Unique Productions » de Boston.

En 2001, il crée avec sa femme une association à but non lucratif, le « Alan Cavé Music Educational Fund » (ACMEF). Toujours en 2001, A.C sort son album solo très attendu « Sé pa pou dat ».

Multidimensionnel, il fait le lien entre les cultures, générations et les genres musicaux et c’est apparemment ce que le public attendait. L’album a reçu énormément de marques d’approbations depuis sa sortie.

2002, Alan Cavé participe à l’album « Haïtian Troubadours » avec le titre « Ma rose ». Un très beau titre en hommage aux mamans.

Il participe également à l’album de Tanya Saint-Val , la diva du zouk. Le titre « Vié Frè » écrit par son père.

 

D’après le site Zoukconnection.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :